<<< retour page discographie

© Yannis Frier

BALINAISES CHAHUTATIONS :

« Kabar campuran ! »

GCC 2008

 

Hélène Marseille : Pomadé, Ryong | Rémi Allaigre : Pomadé, Ryong | Eléonore Guillemaud : Ponggang, kempli, Timbür | Slim Mesbah : Jegog, kempli, Timbür | Marie Frier : Jegog, kempli, Timbür | William Pawelzik : Calung | Bertrand Boulanger : Gong, Ceng ceng | Anne Montagard : clarinette | Nathalie Goutailler : cornet | Yannis Frier : guitare, guitare fretless | Vincent Copier : guitare baryton | Arnaud Jarsaillon : theremin, guitare préparée | Lionel Malric : électronique, claviers | Stéphan Gueydan : contrebasse | Fred Galland : batterie

 

« De cet imbroglio de sons, d’accords et d’instruments disparates, les Balinaises Chahutations  ont fait un moteur de création optimal et en tout point sidérant… Toutes ces vibrations antagonistes et complémentaires cohabitent en juste intelligence, faisant prendre aux compositions des tournures inattendues, menant constamment l’auditeur par le bout de l’oreille dans des espaces kaléidoscopiques confondants. »

Traverses n°25, Stéphane Fougère

 

« … Surprenant mélange composé d’instruments, de cycles et de rythmes balinais, de riffs très rock, de solos swinguant, et d’expérimentations au theremin et à l’électronique. Surprenant mais savant, car ces éléments complètement hétéroclites se juxtaposent et s’équilibrent : il n’y a ni fusion à proprement parler, ni opposition mais une utilisation et une inspiration libres et sans contraintes ni tabous. Finalement, on se retrouve face à une musique fraîche, et plutôt jouissive, qui imbrique, de manière verticale (au niveau de l’écriture), des blocs culturels hétérogènes en annihilant les frontières qui les séparaient auparavant. Les trois membres du Nœud Logique (voir chronique ci-dessous) sont présents dans ce big-band moderne et la même volonté de s’approprier et d’intégrer diverses influences, de les mettre à plat pour composer une musique où elles semblent placées sur un terrain égalitaire et horizontal, la même volonté donc, semble guider l’écriture et l’interprétation de ces sept pièces. On se laisse facilement emporté par ces mélodies tonales, ces riffs au groove saisissant, ces polyrythmies, ces solis et ces improvisations dirigées aux allures de sound painting. Une écoute décontractée, apaisante et facilitée par les nombreuses références musicales présentes dans ce disque: de l’amateur de reggae au rockeur, en passant par les jazzeux, les amateurs d’expérimentations et d’exotisme, tout le monde y trouve son compte. Une musique peut-être plus simple qu’elle n’y paraît, mais efficace et enthousiasmante, de par son énergie et sa volonté d’explorer l’intersection entre les genres. Loin du zapping qui conserve les frontières entre les genres, Balinaises Chahutations les balaient dans un swing envoutant et hypnotique, dans la répétition de cycles polyrythmiques et polyculturels ainsi que dans l’imbrication de modèles musicaux. Entre gamelan pour touristes occidentaux et big-band pour éthnologues, Balinaises Chahutations proposent une musique chaleureuse, joyeuse, énergique et dansante, idéale en cette saison estivale… »

Julien Heraud, Improv Sphere

 

« …une musique qui ne ressemble à aucune autre et vous laisse à chaque écoute un goût de revenez-y. »

Diane Gastellu, Citizen Jazz

website © Yannis Frier | 2015