<<< retour page projets

LES MUTANTS MAHA

MUSIQUE INTENSE ET MINIMALE SUR LE THÈME DE FUKUSHIMA

 

Takumi Fukushima : violon, voix | Guigou Chenevier : batterie, marimba | Lionel Malric : mini claviers

 

« Zizeeria Maha » est le nom savant d'un papillon. Un papillon bien particulier, puisqu'on le trouve en particulier dans la région de Fukushima au Japon. Depuis le terrible accident nucléaire du 11 Mars 2011, ce papillon a muté. De nombreuses malformations au niveau de ses pattes, de ses ailes et de ses antennes ont été détectées par les scientifiques japonais. Ces malformations font plus ressembler aujourd'hui ce papillon à un disgracieux escargot qu'à l'élégant insecte qu'il était à l'origine.

 

A partir de cet horrible fait divers lu dans la presse, Guigou Chenevier a réfléchi à l'idée de compositions mutantes. Des compositions musicales minimalistes d'abord presque dérivant peu à peu vers des formes étranges et monstrueuses. Embarquer Takumi Fukushima dans cette aventure était l'évidence. Y adjoindre les deux mains de Lionel Malric, expert en trafiquage de claviers, coula rapidement sous le sens. Les Mutants Maha est un projet de création musicale, au cœur duquel l'écriture et l'architecture seront maîtresses.

 

Pas (ou peu) d'improvisations dans cet univers post-atomique ou les vaches, inutiles productrices d'un lait nocif, sont abattues en pleins champ, mais plutôt cette recherche de mutations et d'ionisations. Un petit hommage à Edgar Varèse ne peut jamais faire de mal…

website © Yannis Frier | 2015